Le conte de Toto ou le con de Toto, selon les jours, les années, les avis.

CHAPITRE 11 : L’Europe à l’heure de l’austérité
(…suite)

-Et ben non c’est pas la faute des States si on en est là en Europe, pas que d’eux disons…
Mais de parler de l’Europe, ça veut rien dire en soi.Y a plein de pays qui la forment et les pays sont bien différents. Ils ont donc réagi différemment à cette crise. Ce qui est sûr, c’est que y a eu un tremblement de terre dans toute l’Europe. Plus les banques de chaque pays était impliquées dans la crise des subprime, plus les pays ont ressenti les répliques.
C’est comme ça que le gnome d’Ospel a filé 60 milliards d’actifs pourris à la BNS.
Des pays ont été dévasté. L’Islande a explosé. L’Islande était devenue comme une grosse banque où les Anglais et Hollandais plaçaient leur fric à des taux élevés. Leur économie reposait que là-dessus, avec la crise des subprime et la baisse de la Couronne tout a explosé.


L’Espagne est partie en miettes ! C’est le seul pays en Europe qui a implosé suite à une bulle immobilière. Là aussi tout avait été misé dans le même secteur. Tous les espagnols se sont fait avoir. Ils ont cru qu’ils pouvaient tous acheter plusieurs appartements ou maisons dans toute l’Espagne et que tout monterait éternellement ! Les promoteurs ont construit comme des malades, toujours plus, niquant au passage tout le littoral, ou presque, et… ?
– Et la bulle a pété !
– Et oui, la bulle immobilière a pété, et comme tu sais maintenant, les bulles immobilières sont les plus dévastatrices. Résultat : un chômage énorme, un record européen, à 22,5% de la population active et près de 50% chez le jeunes. Un truc de fous ! C’est à cause de leur bulle qu’ils ont dans cette merde les espagnols, tu comprends ?
– Ben un peu mieux. Ca m’étonne pas du coup de l’ampleur du mouvement des indignés en Espagne. C’est quand même de là que tout le mouvement est parti, dans les pays occidentaux. Et c’est du reste aux Etats Unis que ça a suivi le plus fort…aussi victimes d’une bulle immobilière. Quand tu sais plus où dormir, et que tu commences à avoir la dalle, c’est logique de s’indigner… Et la Grèce, c’est quoi son problème ?
– Oh la Grèce, c’est compliqué. Disons déjà que leur économie est trop basée sur l’agriculture et le tourisme. Au contraire de leurs ennemis les Turcs, ils ne produisent pas grand chose. Ils dépensent beaucoup trop pour l’armée, depuis des lustres. Et dès leur entrée dans l’Europe, les dés étaient déjà pipés.
– Pipés ?
– Ouais Goldmann Sachs, leur conseiller pour rentrer dans l’Euro, leur a maquillé leurs comptes pur les rendre plus présentables, pour pouvoir satisfaire à l’Union et aux critères de Maastricht. Notamment au fait que le déficit de chaque pays ne doit pas excéder 3% du PIB.
Mais bon, c’est aussi la faute de l’Europe. Ils devaient prendre plus de mesures pour contrôler les rentrées fiscales risibles et le suivi des milliards d’aides obtenues de la communauté.
En fait c’était du grand n’importe quoi.
En plus avec la crise des subprime, plus aucun Etat européen n’a suivi la règle du maximum de 3% de déficit du PIB.Tous les Etats ont du injecté beaucoup d’argent pour sauver leurs banques et relancer leur économie, comme les ricains mais en plus petit.
Ce qui fait que tous les pays ont vu leur dette explosé, presque tous… sauf un, lequel ?
– La Suisse ?
– Mais non, on est toujours en Europe là, attends un peu pour la Suisse (sourire). Mais bon t’étais pas loin de la Suisse, c’est l’Allemagne.
– Sacrés allemands, ils ont mangé d’la curry wurst magique ?
– Non, ils ont moins délocalisé, ils ont plus gardé leur appareil de production et ils ont produit et exporté comme des fous, dans tous les secteurs.
L’Allemagne est un pays étonnant. Ils viennent seulement maintenant de se faire piquer leur place de premier exportateur mondial par la Chine, mais bon, t’imagines ? Ils exportent plus que les américains et ils sont quasi 4 fois moins. C’est le miracle allemand, basé sur la production industrielle et l’exportation au contraire d’une Angleterre, sinistrée, qui repose plus que sur les finances, sur La City à Londres.
L’Allemagne est le moteur de l’Europe, bien huilé à l’huile de coude !
Et au milieu, la France qui sait pas où elle en est. Sarko s’était planté en 2007, au début de son quinquennat, il voulait suivre le modèle américain, encourager la propriété, miser sur la finance. Depuis 5 ans, leurs exportations ne font que de baisser et ils viennent de perdre leur triple A ! Quand il voit la croissance allemande, ça le rend malade ! D’ailleurs Sarko a tourné sa veste, c’est le modèle allemand qu’il veut suivre maintenant, rigueur monétaire et production.
– Oh steplaît arrête tout de suite avec ces histoires de triple A, je peux plus entendre ces histoires sur ces agences de notation, ça me dégoûte.
– Mais non c’est juste des armes de poing des ricains pour mener cette guerre contre l’euro(sourire). Pour ne pas trop attirer l’attention sur le dollar et la situation américaine, ils préfèrent flinguer l’euro, chaque semaine, chaque jour. Et pour ça, ils baissent les notes. Les élèves mal notés doivent alors payer plus d’intérêts sur leur dette. Logiquement, ils ont plus de peine à payer. Ils reçoivent donc une moins bonne note. Et ils ont encore plus de peine à payer. Et ainsi de suite. Les Etats se retrouvent exactement comme les propriétaires américains il y a 3 ans, pris dans cette abysse financière infernale.
Et ceux qui vont payer, comme d’hab, c’est monsieur tout le monde. Par l’austérité. Tous les européens ont suivi la voie de l’austérité! Chaque européen va payer. Et les plus faibles vont souffrir terriblement. Tous les jours, t’entends des nouvelles mesures d’austérité en Europe.
Cette situation est dramatique pour des dizaines de millions d’européens !!!
Les caisses des Etats européens sont vides, comme celle des States !

– Et la Suisse dans tout ce bordel, on est les champions ???

Publicités