Le conte de Toto ou le con de Toto, selon les jours, les années, les avis.
…suite

Chapitre 23. Le Vent Tourne !

– Les principaux arguments des partisans des forfaits sont de deux natures différentes. En premier lieu il y a l’argument financier, un forfaiteur rapporte directement de l’argent en payant des impôts et indirectement du fait qu’il donne du travail, dû à au fait qu’il s’installe en Suisse.
– Ca rapporte combien à la Suisse tous ces forfaits fiscaux ?
– Dur à dire vu le secret qui entoure tout ça, Bilan parle d’un gain total de 600 millions pour la Confédération ,les Cantons et les Communes, soit environ 110 mille franc par contribuable au forfait. La question est de savoir si le jeu en vaut encore la chandelle par les temps qui courent…


Le deuxième argument le plus souvent avancé est que si on supprimait les forfaits, tous ces gens partiraient du jour au lendemain et iraient dans des pays qui font la même chose.
– A Zürich il s’est passé quoi après l’interdiction ?
– Et bien seuls 50% des forfaiteurs sont partis en plus de 2 ans et il n’y a aucune perte fiscale pour le canton, les augmentations d’impôts compensant largement les manques de ceux qui sont partis.
– Les forfaits se sont arrêter tout de suite ?
– Ouais, c’était presque immédiat, une année ! On ne pourrait pas faire la même chose dans le Canton de Vaud si le peuple votait la fin des forfaits. Il faudrait leur laisser plus de temps, beaucoup plus de temps. Certains forfaiteurs ont passé leur vie dans le Canton de Vaud, mais ce qu’il y a, c’est que le Canton a trop fait de promotion pour les forfaits fiscaux, les bénéficiaires ne comprendraient pas et en voudraient trop aux Vaudois. L’essentiel est de fermer le robinet, de ne plus laisser couler l’eau, c’est à dire de ne plus accorder de nouveaux forfaits. Si on ne le fait pas, les vaudois en auront encore plus marre et des sentiments xénophobes ressortiront avec pour gagnant les partis populistes. En fait c’est le même problème que pour les exonérations fiscales et autres rabais pour les sociétés étrangères. La grogne monte, changeons de cap, c’est jamais trop tard, misons tout sur nos PME !
– Et c’est quels pays qui font les mêmes pratiques que nous ?
– Alors il y a en Europe trois pays concurrents pour de telles méthodes fiscales, Londres, Bruxelles et le Luxembourg.
– Ah, ok. Ouais le choix est vite fait, entre la Belgique qui n’a pas eu de gouvernement pendants deux ans, l’Angleterre avec ses émeutes de l’année passée et le Luxembourg où on parle le Luxembourgeois !
– Exact, c’est vite vu, la Suisse passe devant ! Numéro uno dans tous les classements sauf un, on est plus loin de Paris que Bruxelles pour les pendulaires (sourire). Et de toute façon, il faut arrêter de penser et de dire si c’est pas nous , c’est les autres qui le feront, ça ne tient plus, c’est du court terme, je dirai même plus c’est has been. Le vent tourne !
– Comment le vent tourne ?
– Ben ce qui se passe en occident, c’est que l’optimisation fiscale est devenu le sport national de toutes les entreprises et de la majorité des riches fortunés, comme on vient d’en parler longuement. Conséquence logique, les caisses des Etats sont vides, à tel point que beaucoup sont au bord de la faillite.Pendant ce temps, les Chinois rachètent l’Europe, gentiment mais sûrement. Ils ont déjà racheté pour plus de 500 milliards d’euros de dettes souveraine européenne, sans parler du Pirée ni de toutes les sociétés européennes qu’ils rachètent. On va bosser pour eux au final…
– Alors c’est ça que tu veux dire par « le vent a tourné », c’est des conneries, ça fait des années que les Chinois nous bouffent en produisant tout ce qu’on consomme, comme en Afrique, comme partout…
– Non, c’est pas les Chinois, t’as raison. Ce qui a tourné, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui se rendent compte de tout ça : des mecs plein aux as qui voient le danger et qui se plaignent de ne pas payer assez d’impôts, comme Warren Buffet, des présidents qui parlent de Tax Tobbin comme Sarko et Merkel, Obama qui pourchasse les contribuables où qu’ils soient, comme il fait pression sur les grandes sociétés américaines pour qu’elles paient leur dû aux states, et surtout y a des peuples entiers qui en ont marre de passer à la caisse, de payer les pots cassés. Franchement à quoi ça sert toute cette optimisation fiscale si le résultat est que les Chinois nous rachètent ?
– Ben c’est la cupidité à court terme, après moi le déluge…
– Oui mais c’est bientôt has been tout ça. Les gens en ont marre du culte du riche, de tous ces classements des plus riches et tout. Ce qui est important est ce que chaque riche paye comme impôt.
Du reste, je vais proposer à Bilan de faire un nouveau classement cette année, les 300 habitants en suisse qui paient le plus d’impôts !! Ca serait le nouveau must d’y figurer, ahahahhah. Je rigole mais c’est l’avenir, ça va devenir hype de dévoiler ses impôts, d’afficher sa lutte contre l’injustice de l’optimisation fiscale à tout prix.
– Et un classement des entreprises qui paient les salaires les plus bas, tu veux pas leur proposer à Bilan aussi ?

Publicités