Encore un nouveau cas des largesses en matière fiscale pour des entreprises étrangères données par Messieurs Broulis et Mermoud, encore un scandale… Et c’est que le début !
On voit maintenant que l’avis des communes n’avait aucun poids face à la décision finale des ministres de l’économie et des finances…
Une question reste ouverte : pourquoi Madame Goritte a attendu le rapport du Contrôle Fédéral des Finances pour en parler ?

Le P.d.R : le seul parti à dénoncer ces pratiques depuis le premier jour de la campagne !

Besoin d’un bol d’air : P.d.R. 🙂

http://www.24heures.ch/vaud-regions/geant-eaton-paie-impots-suisse/story/25886978

Publicités