1282_405082526277743_307593794_nDans le livre édité sur le Flon par la société Lausanne Ouchy Holding, propriétaire de la plateforme du Flon sous le nom de Mobimo actuellement, on retrouve deux passages éloquents dédiés à cette forêt du Flon, si méconnue du public car difficile d’accès :

« Terminons notre balade par une rapide inspection du cordon boisé séparant la plateforme du Flon et la zone de Montbenon. Robinier, noisetier, tilleul, laurelle, cornouiller sanguin, buis,sureau,orme, érable champêtre, marronnier, pin noir, févier d’Amérique, micocoulier d’Amérique, peuplier blanc, clématite, frêne, if et autres ronces occupent ce petit espace sauvage et si fragile, servant heureusement encore de refuges à la plupart des oiseaux fréquentant le quartier du Flon ».

« Sa très grande connaissance des oiseaux vivant à Lausanne a permis à Pierre Beaud, chimiste et ornithologue amateur, de nous livrer un inventaire des oiseaux évoluant dans le périmètre de la plateforme du Flon. Il souligne avant tout le fait que c’est la zone la plus pauvre de Lausanne, étant donné sa forte urbanisation. Parmi les quinze ou seize espèces recensées, la plupart vivent dans le fameux cordon boisé, où elles trouvent de quoi manger, nicher, et se protéger. »
« Dans ce précieux biotope, nous pouvons donc rencontrer : la mésange bleue, la mésange charbonnière, la corneille noire, le merle noir, le pinson des arbres, le rouge gorge, la sitelle torchepot, le verdier d’Europe, la pie bavarde, la tourterelle turque, le grimpereau des jardins, l’étourneau sansonnet, la fauvette à tête noire et le gobe mouche gris.
La plateforme du Flon, hors de ce bois, est quant à elle occupée par le moineau domestique, le pigeon domestique et le martinet noir. »

Il n’est décidément pas possible de raser cette forêt, ces 2 passages du livre parlent d’eux mêmes.

JOIGNEZ VOUS A NOUS POUR SAUVER LA FORÊT DU FLON, SES 17 SORTES D’ARBRES ET SES 16 RACES D’OISEAUX.

L’association My Flon est à 100% opposée à la construction de la maison du livre et de la rampe Vigie-Gonin, qui anéantiront cette forêt.

SAUVONS CE « PRéCIEUX BIOTOPE »

Et restez informés sur les contre courants du Flon, likez la page My Flon

PHOTO : étourneau Sansonnet, présent dans la forêt du Flon.

Publicités