1005615_403598953092767_2020693876_nINADMISSIBLE : La totalité de la forêt du Flon que vous voyez sur la photo va être rasée, laissant un petit bout dans le fond, près du pont Chauderon !

C’est officiel, c’est le nouveau plan de quartier de la maison du livre et du patrimoine mis à l’enquête il y a 10 jours, le 19 juin qui le dit en page 8, (texte non retouché) :

« Le projet de liaison routière et de bâtiment-pont induit dans le secteur compris entre cette construction et l’avenue Jules-Gonin, le défrichement du boisement situé en zone forestière d’une surface totale de 2239 m2 pour permettre sa réalisation dont 731m2 de défrichement temporaire et 1508m2 de défrichement définitif. »

C’est bien la confirmation officielle que cette forêt va être complètement rasée !!
Et le rapport du nouveau plan de quartier de continuer :

 » A court terme, l’impact paysager de ce défrichement sera important, l’aspect du talus allant être considérablement modifié avec la disparition temporaire des deux tiers de la surface boisée, la partie ouest du boisement n’étant pas touchée. A plus long terme, la reconstitution du modelé du terrain et la création d’un boisement sur le site vont contribuer à limiter l’impact défavorable. »

Limiter l’impact défavorable !! Voilà la solution à long terme du projet !!

Donc il faut bien comprendre : cette forêt centenaire va être rasée pour laisser la place au viaduc Vigie Gonin à construire, au-dessous duquel sera construit le bâtiment-pont de la maison du livre, tout ça pour rendre 300m de rue de Genève piétonne !!

Pourtant le rapport du Plan de Quartier est très explicite sur cette forêt, sur son impact sur le paysage et sur sa valeur écologique en page 9 :

 » L’aire forestière touchée fait partie des vestiges du boisement de la vallée du Flon et constitue une entité cohérente avec les zones vertes du parc de Montbenon. Ces cordons boisés, situés sur le versant nord du Vallon, structurent le paysage de l’ensemble du quartier du Flon. Le boisement étudié se situe en plein coeur du centre-ville, dans un secteur dominé par le bâti et les surfaces artificialisées. Il abrite un peuplement composé de grands arbres d’espèces variées et présente à ce titre une valeur biologique non négligeable. »

Tout est dit !!
Mais une question subsiste :

Mais alors, pourquoi, pourquoi vouloir raser cette forêt pour si elle est tant importante pour le quartier, tant au niveau du paysage que de sa valeur écologique ???

POURQUOI ???????????????

Il est impossible de recréer ce que la nature a mis des siècles à faire, toute seule.

Crions tous haut et fort : NE TOUCHEZ PAS à LA FORÊT DU FLON, c’est le poumon du Flon, c’est une forêt ancestrale qui a toujours été laissée intacte, c’est un havre de paix pour de nombreuses races animales en plein centre ville.

Joignez vous à nous pour lutter contre la destruction de la forêt du Flon, ça n’est pas raisonnable, c’est totalement incompréhensible !

Publicités