148554_415161005269895_1543715316_nC’est le septième épisode sur l’histoire du Flon ou disons sur la plateforme du Flon, mais toujours pas une photo de cette rivière si célèbre qui a donné son nom à tout un quartier, le Flon.

Rendons au Flon ce qui appartient au Flon , le voici enfin en vrai, canalisé mais à ciel ouvert

Voici une superbe photo du Flon à ciel ouvert datant de 1896, précisément au hameau de l’ermitage que nous avons vu hier, quasiment au pied du pont Chauderon, en amont, où se trouve actuellement la fin ouest de la rue des Côtes de Montbenon, mais 15 mètres au-dessous, avant le comblement de la vallée.

La forêt du Flon est belle et bien présente sur les flancs de la vallée, à droite de la photo, forêt que la municipalité actuelle veut raser pour construire un nouvel axe fort, la rampe Vigie Gonin et la maison du livre, ce contre quoi My Flon a déposé une opposition, de même que Pronatura.

Des enfants jouent dans le Flon visiblement en été et période sec vu le petit débit et les feuilles des arbres, des adultes posent sur le Pont du Tirage.

On voit donc sur la photo le pont du Tirage, avec la fabrique de chocolat et le moulin de l’Ermitage. (Voir photo d’ensemble sur le post d’hier avec le pont Chauderon fraîchement construit.)

Le chemin de la Mine quittait Chauderon à l’est du Collège Gaillard, traversait le hameau de l’Ermitage, franchissait un petit pont de pierre, le pont du tirage, passait près d’une fontaine, pour rejoindre, après l’ancien tirage, l’extrémité ouest de Montbenon et Tivoli, comme il est encore possible de traverser ce bois aujourd’hui.

La construction de la rampe Vigie Gonin anéantirait ce coin de promenade silvestre datant du 19e siècle, un témoignage du passé détruisant du même coup un bois ancestral.

Rappel : Le moulin de l’Ermitage a abrité au XIXe siècle une meunerie et une boulangerie. Vers 1870, Jean-Abram Delisle installe une fabrique de chocolat. Vers 1879, Adrien Vallotton en devient le propriétaire. En 1890, l’Ermitage compte les moulins de M.A. Delisle, la fabrique de chocolat Delisle et le chiffonnier Dissard. Vers 1901-1902, la fabrique de chocolat cesse son exploitation. Vers 1904, le moulin est la propriété de la Compagnie du Lausanne-Ouchy. Le hameau est détruit vers 1910 pour continuer à combler la vallée ; la construction du pont Chauderon a eu lieu en 1904-1906.

Publicités